Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Premier ministre irakien Haïdar al Abadi s'est rendu mardi à Ramadi, ville à l'ouest de Bagdad reprise par l'armée au groupe Etat islamique. Il doit rencontrer des chefs des unités de l'armée et des forces antiterroristes qui ont assuré la reconquête de la ville.

Le chef du gouvernement a gagné en hélicoptère le campus universitaire situé dans les faubourgs sud de la ville. Haïdar al Abadi a annoncé lui-même sur Twitter sa visite à Ramadi.

La prise du chef-lieu de la province d'Anbar, passé en mai dernier sous la coupe de l'EI, constitue la plus importante victoire de l'armée régulière face aux djihadistes. Les combattants de l'EI l'avaient mise en déroute en s'emparant d'un tiers du territoire irakien il y a dix-huit mois.

"Défaite totale" en 2016

Des unités antiterroristes ont hissé lundi le drapeau irakien sur le complexe administratif de Ramadi repris la veille par les forces gouvernementales. Dans une allocution télévisée, M. Abadi a salué lundi la reconquête de la ville et affirmé que l'année 2016 verrait la défaite totale de l'EI.

Les forces gouvernementales sont passées à l'assaut la semaine dernière et ont pris le siège de l'administration provinciale dimanche. Leur progression a toutefois été ralentie par les bombes et autres pièges laissés par les djihadistes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS