Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le chef militaire présumé d'ETA mis en examen pour assassinats

Paris - Le chef présumé de l'appareil militaire de l'organisation basque ETA a été mis en examen pour l'assassinat de deux gardes civils espagnols en décembre 2007 à Capbreton (Landes). Mikel Kabitokoitz Karrera Sarobe, dit "Ata", a été arrêté à Bayonne, dans les Pyrénées-Atlantiques.
Il a été appréhendé en compagnie d'un homme soupçonné d'être impliqué dans le meurtre d'un policier français, en mars près de Paris, et d'une femme. Sa mise en examen a été prononcée sur la base de relevés d'empreintes génétiques.
Son ADN a été retrouvé en au moins trois endroits, "dont deux véhicules utilisés par le commando dans sa fuite" après l'assassinat de deux gardes civils espagnols, le 1er décembre 2007 dans le sud-ouest de la France, a-t-on précisé.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.