Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le Conseil d'Etat valaisan transparent sur ses notes de frais

Le Grand Conseil valaisan a demandé des comptes au Conseil d'Etat (archives).

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Le Grand Conseil valaisan a interpellé vendredi matin le gouvernement sur ses notes de frais. Globalement, la facture par conseiller d'Etat ne dépasse pas les 10'000 francs par an.

"Choqués" par les pratiques "excessives" des conseillers administratifs de la ville de Genève, des députés valaisans PDC et UDC ont interrogé leur gouvernement sur ses notes de frais. "Il s'agit de mettre fin à toutes supputations", a souligné Marianne Maret (PDC).

"Chaque membre du gouvernement valaisan dispose d'un forfait annuel de 6900 francs pour ses frais de représentation, auxquels s'ajoutent des frais effectifs", a répondu la présidente du gouvernement Esther Waeber-Kalbermatten. En additionnant le montant forfaitaire et les frais effectifs remboursés, les frais se situent en moyenne en dessous de 10'000 francs par personne.

De plus, chaque membre du gouvernement dépense en moyenne 1300 francs par an pour les frais de téléphone. Il bénéficie d'un abonnement CFF en première classe et de la mise à disposition d'un chauffeur avec voiture.

Cadres soumis à un règlement

Les notes de frais varient d'une année à l'autre et d'un conseiller d'Etat à l'autre. Elles vont de 500 francs pour les moins élevées à 8800 francs. "Les notes de frais sont visées sur la base de processus de contrôle interne", a souligné Esther Waeber-Kalbermatten.

Quant aux cadres de l'administration, ils sont soumis à un règlement. "Ce dernier définit les critères de remboursement des frais", a indiqué la présidente du gouvernement.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.