Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Les chemins de fer devraient recevoir plus de 4,7 milliards de francs pour le financement de l'infrastructure en 2011 et 2012. Le Conseil des Etats s'est rallié jeudi au National et a donné son aval tacite à une rallonge de 140 millions pour les CFF.
Le crédit accordé à l'ex-régie fédérale passe ainsi à 3,462 milliards de francs. Les Chambres s'étaient déjà mises d'accord pour gonfler de 59 millions l'enveloppe proposée par le gouvernement pour l'entretien des lignes des chemins de fer privés. Ces dernières disposeront au total de 1,279 milliard.
Le supplément pour les CFF devrait permettre de financer les projets d'extension les plus urgents, de garantir la sécurité et le respect des horaires sur l'ensemble du réseau. Au nom de l'orthodoxie budgétaire, PLR et UDC se sont battus contre la rallonge, estimant que transférer des moyens d'un pot à un autre ne résoudrait rien.
Les représentants de ces partis n'ont pas manqué de revenir à l'attaque lors du dernier round, Rolf Büttiker (PLR/SO) réitérant ses critiques contre le traitement de ce dossier qu'il qualifie de "travail de savetier".
L'entretien du réseau a été négligé par le passé, mais pour 2011-2012, l'enveloppe du Conseil fédéral est suffisante, avait aussi défendu la ministre des transports Doris Leuthard. Le Parlement pourra dès l'an prochain se prononcer sur un financement durable sur la base des propositions du Conseil fédéral. Vous recevrez alors la facture, a-t-elle annoncé.
Campagne des CFFLa libération de ces crédits d'engagement intervient après une intense campagne des CFF pour réclamer plus de moyens en faveur de l'entretien de leurs lignes. La hausse des crédit sera entièrement compensée. Une partie des montants de la taxe poids lourds servira à l'entretien des infrastructures au lieu d'être versée dans le fonds FTP destiné à financer les grands projets ferroviaires.
Selon le gouvernement, cette mesure limitée à 2011 et 2012 ne devrait pas retarder les projets financés par le fonds. Reste que plusieurs cantons ont affiché leur grogne, craignant que des projets en suspens depuis longtemps comme la troisième voie Genève-Lausanne ou le tunnel de Gléresse doivent patienter encore.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS