Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La famille de quatre personnes, dont une adolescente de 16 ans et un jeune garçon âgé de cinq ans, avait été retrouvée morte en novembre dans sa maison à Mapleton, dans l'Utah (archives).

KEYSTONE/AP The Deseret News/ADAM FONDREN

(sda-ats)

L'enquête avance au sujet de la famille américano-suisse retrouvée morte en novembre en Utah. Selon de nouveaux mandats de perquisition, le couple qui avait récemment quitté la Suisse avec deux enfants aurait planifié conjointement le meurtre-suicide de la famille.

Les enquêteurs ont trouvé des messages entre les époux mentionnant notamment "quand ce tragique accident aurait lieu", selon les documents présentés par la police à la justice. La femme de 42 ans aurait été atteinte d'un cancer des ovaires et des proches de la famille ont déclaré à la police qu'elle souffrait de dépression.

Son mari, âgé de 45 ans, était violent et pourrait avoir souffert d'une maladie mentale non diagnostiquée, selon la police qui n'a pas donné plus de précisions.

Cette famille de quatre membres, dont une adolescente de 16 ans et un jeune garçon âgé de cinq ans, avait été retrouvée morte en novembre dans sa maison à Mapleton, dans l'Utah, après que le père, de nationalité américaine, ait obtenu un emploi dans cet Etat de l'ouest des Etats-Unis. La famille habitait précédemment en Suisse.

Le père a tiré sur les trois membres de sa famille avant de se suicider avec une arme différente, selon la police. Il a également tué leur chien.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS