Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Dow Jones a subi un revers majeur (archives).

KEYSTONE/AP/MARK LENNIHAN

(sda-ats)

Le Dow Jones a subi un revers majeur vendredi. Il a affiché en pourcentage sa pire séance depuis juin 2016, lesté par la chute d'ExxonMobil et Chevron et par l'envolée des taux d'intérêt.

Selon des chiffres définitifs à la clôture, le Dow Jones Industrial Average a abandonné 2,54%, ou 665,75 points, à 25'520,96 points, perdant sur la semaine 4,12%.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a reculé de 1,96%, ou 144,92 points, à 7240,95 points, reculant de 3,53% sur une semaine. Le S&P 500 a lâché 2,12%, ou 59,85 points, à 2762,13 points, en baisse de 3,85% sur la semaine.

"Un vieil adage dit que ce qui est bon pour l'économie ne l'est pas forcément pour Wall Street", a indiqué Peter Cardillo de First Standard financial.

Selon le rapport mensuel sur le marché du travail diffusé vendredi, la progression des salaires sur douze mois a atteint, à +2,9%, son rythme le plus rapide depuis près de neuf ans, signe d'un resserrement du marché de l'emploi et peut-être d'une future accélération des prix.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS