Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un enfant qui décore une maison de biscuits, tout en se régalant, sur le site de HUG à Malters (LU).

KEYSTONE/PHOTOPRESS/HUG AG / E.T. STUDHALTER

(sda-ats)

Le fabricant lucernois de biscuits Hug, qui fête ses 140 ans, se montre optimiste pour cette année, après un exercice 2016 réjouissant. Ses ventes se sont étoffées de 3,2% à 113,5 millions de francs, grâce notamment aux marques Wernli et Dar-Vida.

Le franc fort, le tourisme d'achat et l'été caniculaire avaient marqué 2015. L'année dernière, biscuits et crackers ont ravi à nouveau les papilles des Suisses. Les volumes ont atteint 8800 tonnes, contre 8620 un an plus tôt, a précisé la société mercredi.

A l'exportation, les revenus ont également progressé. Les produits de marque ont contribué à la hausse. Le groupe se concentre sur le Moyen et Extrême-Orient, où il dit enregistrer "une croissance constante".

Hug, qui ne publie pas ses bénéfices, se montre optimiste pour cette année. La société table sur une embellie, autant en Suisse qu'à l'étranger.

L'entreprise familiale compte 336 employés sur les sites lucernois de Malters et de Willisau, ainsi que de Trimbach, dans le canton de Soleure. Elle est toujours dirigée par des membres des 4e et 5e générations, a souligné Werner Hug, président du conseil d'administration.

Ce dernier s'exprimait à l'endroit même où Joseph Hug a ouvert sa boulangerie en 1877 et où le premier produit HUG, la biscotte, a vu le jour.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS