Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le fabricant zurichois Schlatter a annoncé mercredi soir la suppression de 60 à 65 emplois sur son site de Schlieren (ZH). La firme, qui s'occupe d'équipements de soudage et d'installations pour l'industrie papetière, est malmenée par le franc fort.

Selon les syndicats Syna et Employés Suisse, cette coupe s'ajoute à une dizaine de suppressions d'emplois déjà prononcées au printemps mais non rendues publiques, ainsi qu'au non remplacement d'une trentaine de postes libérés d'ici la fin de l'année par des départs naturels. Le site de Schlieren perd ainsi une centaine de ses 250 emplois.

L'entreprise qui emploie au total quelque 450 personnes, pense boucler l'exercice en cours sur une perte. Elle estime dans un communiqué que cette réduction d'effectif est indispensable pour revenir dans les chiffres noirs et assurer sa croissance.

Chiffre d'affaires en baisse

Schlatter a bouclé 2011 sur une perte nette de 10,9 millions de francs, après un léger bénéfice de 0,2 million un an plus tôt. Le résultat opérationnel (EBIT) est aussi passé dans le négatif, et affiche une perte de identique de 10,9 millions de francs. Le chiffre d'affaires a reflué de 1,6% à 117,7 millions.

Le groupe fabrique notamment des systèmes de soudage par résistance pour la production de treillis, radiateurs et rails. Les ventes dans ce domaine forment les trois quarts du chiffre d'affaires total.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS