Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Allemagne a validé mardi en conseil des ministres l'intervention de son armée dans la lutte contre l'Etat islamique (EI), notamment en Syrie, a-t-on appris de source gouvernementale. Cette mission devrait mobiliser jusqu'à 1200 militaires.

Berlin avait annoncé dans le sillage des attentats de Paris qu'elle allait déployer une frégate et fournir des avions de reconnaissance et de ravitaillement pour appuyer les bombardements de la coalition internationale visant des objectifs djihadistes en Syrie. Ce mandat couvrant l'ensemble de l'année 2016 doit encore être approuvé par le Parlement.

Avant la réunion du gouvernement, la ministre allemande de la défense Ursula von der Leyden a catégoriquement exclu toute coopération entre l'armée allemande et celle du président syrien Bachar al-Assad. "Que les choses soient claires: il ne peut y avoir d'avenir avec Assad", a-t-elle martelé.

Mme von der Leyden n'a en revanche pas exclu que des membres du régime syrien puissent participer à la transition politique. "Nous devons éviter l'effondrement de l'Etat syrien", a-t-elle souligné en rappelant les erreurs commises en Irak, où la mise à l'écart de tous les partisans de Saddam Hussein après l'invasion américaine a plongé le pays dans le chaos.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS