Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'objectif du Conseil d'Etat est de produire 160 gigawattheures d'énergie éolienne d'ici à 2030 (archives).

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Le Grand Conseil fribourgeois a pris connaissance du rapport du Conseil d'Etat sur la révision du plan directeur cantonal. Si le document a dans l'ensemble été bien accueilli, certaines critiques se sont toutefois focalisées sur le concept éolien.

Les députés, qui ne pouvaient formellement prendre aucune décision sur ce rapport, ont dans l'ensemble salué la qualité du travail fourni, ainsi qu'un outil "indispensable" pour l'aménagement et la planification futurs du canton.

Les travaux en commission ont toutefois révélé un certain nombre de divergences, principalement sur le concept éolien, a souligné le rapporteur Markus Bapst (PDC). "Certains projets n'ont pas du tout été reçus positivement". Ce sujet a également divisé le Parlement lors des débats sur ce thème, menés jeudi.

Le parc du Schwyberg critiqué

Le projet de parc éolien du Schwyberg a notamment focalisé les critiques. Pour Stéphane Peiry (UDC), les éoliennes "n'ont pas leur place au sommet des Préalpes", dénonçant une potentielle "catastrophe écologique". "Le processus de construction des éoliennes est parfaitement réversible", a rétorqué Eric Collomb (PDC).

D'autres députés, à l'instar de Nicolas Bürgisser (PLR), se sont prononcés en faveur de ces projets, relevant la qualité du travail effectué pour ce plan directeur. "Certains se disent en faveur de l'éolien, mais quand arrive un projet concret, ils trouvent toujours quelque chose à redire", a-t-il notamment dénoncé.

Suite à une large consultation, et malgré de nombreuses critiques, le gouvernement avait décidé de maintenir dans le plan directeur cantonal un concept éolien à sept parcs. L'objectif est de produire 160 gigawattheures par an d'ici à 2030.

"Il s'agit d'un inventaire technique du potentiel éolien du canton. On ne décide pas encore de leur réalisation", a relativisé le conseiller d'Etat Olivier Curty. Selon lui, avoir recensé sept sites potentiels "permet d'avoir un certain choix".

Quelques modifications

Début juillet, le gouvernement fribourgeois avait annoncé avoir effectué quelques modifications à son rapport suite à la consultation publique et aux entrevues avec les communes. Les critères nécessaires pour densifier ont notamment été précisés en matière de transports publics et de mobilité douce.

Le territoire d'urbanisation a été adapté pour quelques communes, tandis que la réserve cantonale de zones d'activité a été limitée à 40 hectares. Le Conseil d'Etat a aussi décidé de permettre la mixité des affectations dans les secteurs stratégiques urbains, à savoir Fribourg, Guin et Morat.

Dès la fin de la session parlementaire, le Conseil d'Etat adoptera la version définitive du plan directeur et le transmettra à la Confédération. Il espère obtenir une approbation du Conseil fédéral avant le 1er mai prochain.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS