Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Grand Prix suisse de musique 2015 a été attribué vendredi soir au hautboïste, chef d’orchestre et compositeur Heinz Holliger. Le lauréat, en tournée au Japon, a réagi à sa désignation en direct lors de la soirée de remise des prix à la cathédrale de Bâle.

Désigné sur proposition du Jury fédéral de musique parmi 15 nominés, Heinz Holliger reçoit un montant de 100'000 francs, a indiqué l'Office fédéral de la culture (OFC) dans un communiqué. La manifestation se déroulait en présence du ministre de la culture Alain Berset.

Né en 1939 à Langenthal (BE), Heinz Holliger a étudié le hautbois, le piano et la composition à Berne, Paris et Bâle. Il a remporté les premiers prix du Concours international d'exécution musicale de Genève et de l’ARD à Munich et mène une carrière internationale en tant qu’hautboïste.

Chef d’orchestre, M. Holliger travaille régulièrement avec de grands orchestres symphoniques, entre autres l’orchestre philharmonique de Berlin, l’orchestre de Cleveland et les orchestres philharmoniques de Londres et de Vienne. Il est aussi un compositeur très demandé. Parmi ses œuvres marquantes figure l’opéra "Blanche-neige", le "cycle Scardanelli" et son concerto pour violon.

Lorsqu'on évoque son instrument, le hautbois, on pense dans le monde entier à Heinz Holliger, a déclaré la directrice de l'OFC Isabelle Chassot dans sa laudatio. Elle a rappelé que des compositeurs célèbres écrivent des œuvres spécialement pour lui, notamment Berio, Carter ou Ligeti.

Quinze finalistes

Dans son allocution, le conseiller fédéral Alain Berset a souligné que la musique ne connaît pas les frontières entre les nations, les cultures, les strates de la société et les mentalités. Le Fribourgeois, pianiste amateur, a tenu à féliciter tous les nominés pour leur travail, leur talent et les émotions qu'ils procurent.

Quinze finalistes étaient en piste sur la cinquantaine de candidatures soumises au Jury fédéral de musique. Quatre Romands avaient été retenus: Philippe Albèra (Genève), Malcolm Braff (Vevey / Le Mont Pèlerin), Daniel Humair (Genève / Paris) et Christian Pahud (Lausanne). Les quinze nominés ont reçu 25'000 francs chacun.

Créé en 2014, le Grand Prix suisse de musique a pour objectif de récompenser la création musicale suisse exceptionnelle et novatrice. Le premier lauréat était Franz Treichler, chanteur du groupe The Young Gods.

ATS