Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Zur Rose a connu trois premiers mois dynamiques cette année (archives).

KEYSTONE/PETER SCHNEIDER

(sda-ats)

Le grossiste pour médecins et pharmacien en ligne thurgovien Zur Rose a vu son chiffre d'affaires bondir de 29,9% sur un an au premier trimestre à 297,6 millions de francs. La croissance provient d'abord du marché allemand.

Exprimée en monnaies locales, la progression du chiffre d'affaires atteint 23,8%, avec un taux de croissance organique de 11% (soit hors acquisitions de sociétés), a indiqué mercredi le groupe établi à Frauenfeld dans un communiqué. Le marché allemand a apporté plus de la moitié de la valeur des ventes.

Le chiffre d'affaires outre-Rhin a augmenté de plus de moitié (+51,4%) à 169,9 millions de francs. Les médicaments en vente libre (OTC) en ont constitué le moteur (+91,5%). L'évolution résulte d'une croissance organique forte, de l'acquisition "massive" de clients ainsi que de la première consolidation des sociétés allemande Eurapon et néerlandaise Vitalsana.

DocMorris cartonne

Le domaine des médicaments soumis à ordonnance affiche pour sa part une hausse de son chiffre d'affaires d'un cinquième (+20,6%), toujours en Allemagne. Zur Rose se réjouit par ailleurs de l'augmentation de la notoriété de sa marque DocMorris, qui est active dans le segment de la vente par correspondance.

La part totale réalisée à l'étranger s'élève désormais à 57%, un niveau record pour l'entreprise de Suisse orientale. Globalement, Zur Rose emploie plus de 1000 personnes. Outre l'Allemagne et la Suisse, la multinationale est présente aux Pays-Bas et en Autriche.

Croissance en Suisse aussi

En Suisse, le chiffre d'affaires a progressé moins nettement, de 9,3% à 127,7 millions de francs, "en dépit des réductions de prix imposées par les autorités". Ce taux de croissance se décompose en premier lieu en une croissance de 6,7% de l'unité "médecins", grâce au "développement satisfaisant d'une nouvelle clientèle".

L'unité commerce de détail (retail), en deuxième lieu, présente une hausse de son chiffre d'affaires de 12,1%. Le phénomène s'appuie à la fois sur le domaine "speciality care" et sur le démarrage "prometteur" de la "stratégie omnicanal" avec les premières pharmacies de proximité.

Dans ce domaine, Zur Rose avait ouvert l'été dernier sa première pharmacie "shop-in-shop" dans un magasin Migros à Berne, qui vise à favoriser l'achat de médicaments via divers canaux. Pour mémoire, le groupe thurgovien est coté à la Bourse suisse depuis le 6 juillet 2017.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS