Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Micronas devrait passer sous le giron de TDK. Le groupe électronique japonais veut racheter le fabricant zurichois de semi-conducteurs pour un montant évalué à 214 millions de francs.

Le conseil d'administration de Micronas recommande d'accepter l'offre de rachat, a indiqué jeudi le groupe. TDK propose 7,50 francs par action Micronas, soit une prime de 63% par rapport au cours de clôture de mercredi et de 69,7% par rapport au cours moyen pondéré des volumes des 60 dernières séances.

L'opération devrait être finalisée début mars. Elle doit cependant encore recevoir l'aval des autorités de la concurrence compétentes.

Importance du Japon

Avec le rachat de Micronas, TDK entend se renforcer dans trois de ses cinq secteurs clés: l'automobile, les équipements industriels et l'ICT. Micronas estime de son côté que le rapprochement avec le groupe japonais lui assurera des avantages stratégiques, opérationnels et financiers considérables. Le Japon représente pour l'entreprise zurichoise environ la moitié de son chiffre d'affaires.

Micronas a plongé dans les chiffres rouges après neuf mois, en essuyant une perte nette de 7,4 millions de francs, contre un bénéfice de 3,1 millions il y a un an. Son chiffre d'affaires a baissé de 14,7% à 102 millions de francs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS