Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les médias en ligne ne devraient pas recevoir de soutien de l'Etat, a décidé mardi le National (image symbolique).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Les médias en ligne ne devraient pas recevoir de soutien de l'Etat. Le National a rejeté mardi par 134 voix contre 51 une initiative parlementaire socialiste en ce sens. Le Conseil fédéral envisage pourtant une telle mesure.

Avec son texte, Edith Graf-Litscher (PS/TG) veut définir quels médias électroniques pourraient être soutenus de manière ciblée par les deniers publics via une institution indépendante de l'Etat, comme une fondation.

Un encouragement est nécessaire parce que le marché ne parvient pas à soutenir la diversité des médias, a argumenté en vain la conseillère nationale.

Il n'est pas cohérent d'aider les médias en ligne alors qu'il n'existe pas d'aide directe à la presse, a contré Manfred Bühler (UDC/BE), au nom de la commission. De plus, la diversité et la quantité de médias est très importante et ne nécessite donc aucune intervention.

Le gouvernement veut agir

Le Conseil fédéral a déclaré en mars envisager deux mesures pour soutenir les médias en difficulté: un soutien aux informations sur Internet et à l'agence télégraphique suisse (ats). Il ne juge pas la branche suffisamment menacée pour une aide plus directe. Il se dit conscient des difficultés que traverse la branche en ce moment, mais estime qu'il appartient aux médias concernés de réagir par eux-mêmes.

Le Conseil fédéral travaille sur une nouvelle loi sur les médias électroniques qui doit remplacer celle sur la radio et la télévision. Une consultation sur ce projet devrait être lancée au printemps 2018.

Et cet automne, il prévoit de mettre une révision de l'ordonnance sur la radio et télévision en consultation. Le projet permettrait de soutenir financièrement l'ats par le biais de la redevance dès 2019.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS