Navigation

Le pape reçoit pour la première fois Felipe VI d'Espagne

Ce contenu a été publié le 30 juin 2014 - 16:07
(Keystone-ATS)

Le pape François a reçu pour la première fois lundi le nouveau roi d'Espagne, Felipe VI et son épouse, la reine Letizia, pour un entretien "très cordial", selon le Vatican. La rencontre avec le pape s'est déroulée en espagnol et dans "un climat très cordial" dans la bibliothèque du Palais Apostolique. Elle a duré une quarantaine de minutes.

Les monarques espagnols sont arrivés vers midi au Vatican, un déplacement qui était leur premier voyage à l'étranger depuis l'intronisation du roi le 19 juin dernier. Felipe VI était vêtu d'un costume sombre tandis que son épouse était en blanc, privilège réservé aux reines catholiques, selon le protocole du Vatican qui prévoit sinon que les femmes reçues en audience soient en noir.

"Majesté, bienvenue, je vous en prie, venez..." a dit le pape à l'arrivée du roi tandis que la reine saluait le Saint-Père en s'inclinant. Le nouveau roi d'Espagne a décrit au pape ses premiers jours d'activité comme "intenses mais empreints de sérénité".

En partant, Felipe VI a baisé la main du pape en lui disant: "avec l'espoir de vous voir en Espagne". Le souverain a renouvelé l'invitation au Saint-Père de se rendre en Espagne pour le 5e centenaire de la naissance de Sainte Thérèse d'Avila le 28 mars prochain.

Chômage évoqué

Les entretiens des monarques avec le pape ont porté sur "des sujets d'intérêt commun et l'importance du dialogue et de la collaboration entre l'Eglise et l'Etat pour le bien de toute la société espagnole", selon le Vatican.

Le porte-parole officiel espagnol a pour sa part indiqué que les monarques ont évoqué les problèmes du chômage en Espagne et la situation en Amérique latine.

Présents échangés

Lors du traditionnel échange de cadeaux, le roi d'Espagne a offert au pape un fac-similé du livre "Oraculo manual y arte de prudencia", une oeuvre datant de 1647 du jésuite espagnol Balthasar Gracian, dont il n'existe que deux exemplaires originaux dont l'un est conservé à Lujan, en Argentine, le pays d'origine du pape.

Ce dernier a offert en échange au souverain espagnol une dalle en bas-relief reprenant le projet original de la Place Saint-Pierre et une copie de son exhortation apostolique "Evangelii gaudium".

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.