Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le pape François a annoncé samedi qu'il canoniserait le 17 mai prochain quatre religieuses du XIXième siècle, dont la Française Jeanne Emilie de Villeneuve (1811-1854) et deux soeurs palestiniennes. L'une est née en Galilée et l'autre est une enfant de Jérusalem.

Mariam Bawardi est née en 1846 dans le village d'Ibillin en Galilée, près de Nazareth. Entrée au carmel en France, elle sera plus tard la fondatrice du carmel de Bethléem. Marie-Alphonsine Danil Ghattas (1843-1927) est née, elle, à Jérusalem. Elle est cofondatrice de la Congrégation des soeurs du rosaire, un ordre voué au travail pastoral puis à l'aide des personnes âgées et des jeunes enfants.

Une Napolitaine

La religieuse française Jeanne Emilie de Villeneuve, née à Toulouse, a fondé en 1836 la congrégation de Notre-Dame de l'Immaculée conception de Castres, dans le sud-est de la France. Cette congrégation compte 700 religieuses et oeuvre dans seize pays, où elle a une ample activité sociale avec une cinquantaine de collèges dans lesquels sont inscrits chaque année environ 35 000 jeunes.

La quatrième religieuse qui aura les honneurs d'une canonisation est napolitaine. Maria Cristina dell'Immacolata (1856-1906) avait fondé la Congrégation des soeurs victimes expiatrices de Jésus-Sacrement, qui a donné naissance à de nombreux couvents féminins, pensionnats de jeunes filles, orphelinats et écoles.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS