Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Grand Conseil bernois a donné jeudi un signal négatif à la résolution de la Question jurassienne en adoptant une motion UDC demandant de renoncer au vote communaliste. Mais cette décision a été neutralisée grâce au vote séparé des élus francophones.

A l'issue d'un débat passionnel, le Grand Conseil a adopté par 67 voix contre 64 la motion de l'UDC Jean-Michel Blanchard. Mais la députation francophone a fait usage de son droit et a demandé le vote séparé qui a débouché lui sur un rejet au total par 11 voix contre 5 de la motion.

Le dossier retourne maintenant au Conseil-exécutif qui devra à nouveau traiter ce sujet avant qu'il ne passe devant les députés. Le scrutin prévu fin 2013 sur un nouveau canton pourrait être repoussé. Le vote communaliste figure dans la Déclaration d'intention signée par les gouvernements jurassien et bernois.

Choix de communes

Cette disposition permet aux communes de rejoindre seules le canton du Jura si le Jura bernois ne veut pas d'un nouveau canton. Pour les autorités jurassiennes et les partisans d'un nouveau canton, le vote communaliste est indispensable pour résoudre le conflit jurassien.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS