Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les députés vaudois ne devraient plus être gênés par les odeurs provenant des toilettes lors de leurs séances dans le nouveau parlement (archives).

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Les députés vaudois ne devraient plus être gênés par les effluves des toilettes lorsqu'ils participent aux séances du Grand Conseil dans le nouveau parlement. La pièce défectueuse à l'origine des problèmes de ventilation fonctionne désormais correctement.

Inauguré ce printemps, le parlement vaudois souffre de quelques soucis de jeunesse. Parmi eux: de désagréables odeurs provenant des toilettes et qui embaumaient certains endroits de la salle du Grand Conseil, comme l'ont relaté La Liberté en septembre et 24 heures ce jeudi.

"A la construction, les petits gars du bâtiment ont dû croiser pas mal de tuyaux de ventilation, car dès midi des relents de latrines embaument les travées de l'hémicycle", pouvait-on lire par ailleurs dans la Tribune du PLR vaudois.

En ordre

Contacté par l'ats, Yves Golay, adjoint du chef de service des immeubles, patrimoine et logistique (SIPaL) et responsable du développement durable, revient sur le rôle du système de ventilation, chargé notamment d'évacuer l'air vicié à l'extérieur.

"Le problème venait d'un clapet défectueux qui devait séparer la chaleur et les odeurs contenues dans l'air", indique-t-il. Bonne nouvelle: la situation est en ordre depuis le 18 octobre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS