Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le patinage de vitesse revit en Suisse. Livio Wenger a pris la 4e place de la mass start des JO de Pyeongchang.

Le Lucernois s'était rapidement échappé, en compagnie du Danois Viktor Hald Thorup (5e). Les deux hommes se sont fait rejoindre dans le dernier quart de la course et n'ont eu aucune chance de jouer le dernier sprint, le seul qui attribue les médailles. Celles-ci sont revenues, dans l'ordre, au Sud-Coréen Lee Seung-Hoon, vainqueur de 7 des 8 épreuves de Coupe du monde cet hiver, devant le Belge Bart Swings et le Néerlandais Koen Verweij.

Si les trois premiers à franchir la ligne occupent (logiquement) les trois premières places finales, les rangs suivants sont établis en fonction du nombre de points récoltés dans les sprints intermédiaires, et non de l'ordre d'arrivée. Ce système a permis à Wenger, 25 ans, d'obtenir son magnifique classement. Le Lucernois avait adopté une tactique semblable en demi-finale, se détachant rapidement pour assurer précocement sa place en finale.

Le Lucernois, qui s'entraîne en Allemagne sous la houlette du Néo-Zélandais Kalon Dobbin, n'a commencé le patinage de vitesse au haut niveau qu'en 2014. Auparavant, il a longtemps pratiqué le roller inline, une discipline où il faut jouer des coudes et s'habituer à de fréquents changements de rythme et de position. Exactement comme dans la mass start du patinage de vitesse, seule épreuve de ce sport qui ne se dispute pas en contre-la-montre.

En patinage inline, Wenger avait été deux fois champion d'Europe juniors ainsi que médaillé d'argent, l'an dernier, des Jeux mondiaux (élite). Sur l'anneau de Gangneug, il avait déjà disputé le 1500 et le 5000 m au début des Jeux, mais sans pouvoir entrer dans les 15 premiers.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS