Le PLR fribourgeois lance sa campagne en vue des élections fédérales du 20 octobre. Il veut gagner un siège au Conseil des Etats, avec sa jeune candidate Johanna Gapany, et éventuellement un siège au Conseil national pour accompagner le sortant Jacques Bourgeois.

Le Parti libéral-radical (PLR) a choisi une salle de cinéma mercredi soir à Fribourg pour présenter ses huit candidats et sa liste de jeunes composée de sept candidats, dont quatre femmes. Il entend aller vers les électeurs du canton en leur proposant "d'avancer ensemble", histoire de "montrer que le PLR constitue une grande famille".

Pour le Conseil national, le PLR s'appuie sur la locomotive Jacques Bourgeois, 60 ans, qui vise une quatrième législature à Berne. En cas de réélection, le directeur de l'Union suisse des paysans (USP) n'envisage pas de céder son siège en cours de route. "Par respect pour les électeurs et parce que la motivation est toujours là, sans oublier l'existence de gros dossiers", a-t-il déclaré devant les médias en marge de l'assemblée du parti.

Contexte favorable

Le PLR veut atteindre les 100'000 suffrages (soit 15%) en octobre, contre 89'000 en 2015, dont 83'000 pour la liste "seniors". "L'objectif est réaliste", a dit Pierre-Alain Bapst, le chef de campagne. "Le parti veut tirer profit de sa progression aux élections au Grand Conseil de 2016 et de l'élection de Didier Castella au gouvernement cantonal en mars 2018.

En ce qui concerne le Conseil des Etats, le PLR lance dans la course Johanna Gapany, 30 ans, comme annoncé à mi-janvier. Avec cette jeune politicienne, députée au Grand Conseil et conseillère communale à Bulle, qui veut apporter un "regard neuf", le parti entend aller titiller le duo sortant constitué du socialiste Christian Levrat et du démocrate-chrétien Beat Vonlanthen.

Une Suisse prospère

Les candidats du PLR cantonal affichent une moyenne d'âge de 45 ans. Tous prônent une Suisse prospère, veulent favoriser l'innovation et travailler à la Suisse du futur. Ils s'engagent aussi en faveur des entreprises et d'une fiscalité moins lourde, favorable au pouvoir d'achat de la classe moyenne, ont-ils répété en se présentant.

Présenté comme "équilibrée", la liste pour le National comprend, outre Jacques Bourgeois, Romain Collaud, Raphaël Casazza, Nadine Gobet, Isabelle Portmann, Alexandre Vonlanthen et Christoph Wieland. Pour rappel, le canton de Fribourg compte sept conseillers nationaux, dont le siège occupé depuis douze ans par Jacques Bourgeois.

Sur le plan des apparentements, un seul est acquis, celui avec les jeunes Libéraux Radicaux Fribourg. "Des discussions ont lieu avec les Vert'libéraux", a précisé Pierre-Alain Bapst. La question pourrait le cas échéant aider le parti à gagner un deuxième siège au Conseil national, sachant qu'il n'en était pas si loin il y a quatre ans.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Comment votent les Suisses de l'étranger?

Comment votent les Suisses de l'étranger? Participez â l'enquête de la SSR !

Comment votent les Suisses de l'étranger? Participez â l'enquête de la SSR !

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.