Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Mariehamn - Les bouchons du plus vieux champagne du monde ont sauté mercredi: après 200 ans passés au fond de la Baltique. Le nectar n'était plus pétillant mais son odeur âcre chatouillait les narines à plusieurs mètres à la ronde.
Parmi les flacons découverts en juillet dans une épave et qui, a-t-on dit dans un premier temps, auraient pu être envoyés par le roi de France Louis XVI à la cour impériale de Russie, figurent du Veuve-Clicquot et du Juglar, du nom d'une Maison de Champagne châlonnaise désormais disparue.
Après un démenti au moment de la découverte du vin, Veuve-Clicquot a reconnu dans un communiqué publié mercredi que trois ou quatre des 168 flacons découverts provenaient bien de la célèbre maison champenoise. L'ouverture de deux de ces bouteilles a été mise en scène par les autorités de l'archipel autonome finlandais d'Aaland devant une centaine d'amateurs et de journalistes.
Les bouchons ont été retirés avec précaution et une très forte odeur s'est propagée, un bouquet âcre et particulièrement puissant, alors que le vin dans les verres ne laissait plus échapper que de très rares bulles.
Le Juglar est "plus intense et puissant, avec une note de champignon", tandis que le Veuve-Clicquot est plus proche du chardonnay, avec des notes de "fleurs de tilleul et d'écorce de citron", a expliqué un spécialiste du champagne, Richard Juhlin.
La mer, la meilleure des cavesTrouvées par des plongeurs suédois au large de la Finlande, les bouteilles sont demeurées en bon état de conservation. "Les bouteilles conservées au fond de la mer sont mieux conservées qu'elle ne le sont dans les meilleures caves", a expliqué M. Juhlin.
Il a précisé que si ces bouteilles étaient mises aux enchères chacune d'elle pourrait atteindre les 100'000 euros. Les autorités d'Aaland ont fait savoir qu'elles comptaient vendre aux enchères une bouteille de chaque producteur.
"Madame Clicquot elle-même a dû déguster ce même lot, elle goûtait tout", a déclaré un oenologue de la maison champenoise présent pour cette dégustation, François Hautekeur. Il a précisé que le champagne datait de l'époque où Barbe Nicole Clicquot-Ponsardin dirigeait l'établissement soit au début du 19e siècle.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS