Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La malédiction est brisée. Après cinq défaites de rang, Lausanne a arraché un point au Letzigrund face au FC Zurich (1-1). Le point de l'espoir pour une équipe qui fut au bord du précipice.

Le choc psychologique espéré après le limogeage de Fabio Celestini a joué avec deux semaines de retard. Au Letzigrund, Ilija Borenovic a dirigé une équipe qui n'a jamais renoncé. Qui a su digérer l'ouverture du score de Michael Frey à la 53e minute pour égaliser à la 88e grâce à Elton Monteiro. Le défenseur a surgi pour marquer de la tête après une frappe de Francesco Margiotta sur la transversale.

Même si le FC Zurich a exercé une emprise réelle, ce résultat récompense la bravoure des Vaudois. A commencer par le gardien Thomas Castella dont les arrêts ont permis aux siens de rester dans le match jusqu'à cette égalisation de Monteiro. Un Monteiro qui avait déjà touché la transversale de la tête à la 77e minute.

Le "momentum" a changé de camp

Ce résultat permet au Lausanne-Sport de revenir à un point du FC Sion. Après la victoire 2-1 de Thoune devant les Grasshoppers, il est pratiquement acquis que le relégué sera Lausanne ou Sion. Avec un point d'avance et une différence de buts moins défavorable, le FC Sion a pour l'instant l'avantage. Mais le "momentum" a sans doute changé de camp ce week-end. Le point obtenu au Letzigrund par Lausanne survient au lendemain de l'occasion en or galvaudée par les Sédunois face à des Young Boys en roue libre et la tête encore tournée vers les réjouissances du titre. On le sait, Sion s'est incliné 1-0 à Tourbillon face au nouveau Champion sur un autogoal du malheureux Jan Bamert.

Cette semaine, le FC Sion jouera à nouveau avant Lausanne. Les Sédunois se rendent à Zurich défier les Grasshoppers alors que Lausanne se déplacera jeudi à Lugano. Si Sion avait le bonheur de s'imposer au Letzigrund, la pression sur les épaules des Lausannois serait terrible le lendemain au Cornaredo. Mais la manière avec laquelle ils ont su rebondir dimanche devant le FC Zurich souligne bien qu'ils sont encore "en vie".

Un nouveau petit miracle pour Thoune

Thoune a fait un pas décisif vers le maintien. Face aux Grasshoppers, les Bernois ont forcé la décision grâce à un doublé de Nicolas Hunziker en l'espace de quatre minutes pour se hisser à la sixième place du classement avec un matelas confortable de 7 points sur Lausanne. Une fois de plus, la formation de l'Oberland, qui a sur le papier l'effectif le moins "glamour" du championnat, a réussi un nouveau petit miracle.

Enfin à Saint-Gall, le FC Bâle s'est imposé 4-2 pour signifier qu'il ne lâchera rien d'ici la fin de la saison. Cette défaite relègue les Saint-Gallois à quatre points de la troisième place occupée par Lucerne qui a battu Lugano 2-0 samedi. Successeur de Giorgio Contini depuis deux matches à la barre du FC Saint-Gall, le malheureux Boro Kuzmanovic n'a, pour l'instant, connu que la défaite.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS