Navigation

Le porte-avions "Liaoning" achève une mission en mer de Chine

Ce contenu a été publié le 02 janvier 2014 - 05:03
(Keystone-ATS)

Le premier porte-avions chinois a achevé avec succès une série de tests durant une mission dans les eaux disputées de mer de Chine méridionale, rapporte jeudi l'agence Chine nouvelle. Le "Liaoning" a regagné le port de Tsingtao, dans le nord du pays.

Les exercices menés le mois dernier au large des côtes de l'île d'Hainan constituent une première. La Chine n'avait encore jamais envoyé son porte-avions dans cette région où elle compte de nombreux contentieux territoriaux avec ses voisins.

Selon Chine nouvelle, le "Liaoning" a procédé pendant 37 jours à une centaine de tests, y compris de ses systèmes de combat avant de regagner le port de Tsingtao (Qingdao) dans le nord du pays. "Tous les tests et programmes d'entraînement se sont déroulés comme prévu", a dit l'agence de presse, citant un responsable de la marine.

Le porte-avions, acheté à l'Ukraine en 1998, puis modifié par les chantiers navals chinois,est entré en service en septembre 2012. Il était accompagné de deux destroyers et deux frégates. Des avions et des sous-marins ont également participé aux manoeuvres.

D'ici 2020, grâce à la forte hausse de son budget militaire au cours des deux dernières décennies, la Chine espère construire ses propres porte-avions.

Les frictions en mer de Chine méridionale se multiplient depuis que Pékin s'appuie sur sa puissance navale croissante pour réaffirmer ses revendications territoriales dans la région.

Mise en garde

Le 5 décembre dernier, le croiseur lance-missiles américain USS Cowpens a failli heurter un bâtiment d'escorte du "Liaoning" alors qu'il opérait dans les eaux internationales, selon la Flotte américaine du Pacifique.

Chine nouvelle a déclaré que le Cowpens avait été "mis en garde" par le groupe aéronaval. L'agence a accusé le navire américain de placer "intentionnellement" le "Liaoning" sous surveillance.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.