Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Athènes - Le Premier ministre grec Georges Papandréou a remanié son gouvernement pour le renforcer afin d'assurer la relance économique. Le ministre des Finances conserve son poste
Près d'un an après l'arrivée au pouvoir de la majorité socialiste, M. Papandréou a redistribué les ministères et les a renforcé par l'arrivée de secrétaires d'Etat et de ministres adjoint. La nouvelle équipe compte ainsi 48 membres, dont 17 ministres, contre 36 pour la précédente.
Georges Papaconstantinou garde son poste-clé des Finances. Il reste chargé du redressement financier du pays. La Grèce croule sous les dettes et s'est engagée à mener ce redressement en échange de son sauvetage de la faillite par un prêt de 110 milliards d'euros sur trois ans de l'Union européenne et du Fonds monétaire international.
Alors que la Grèce se débat dans la récession, M. Papandréou a confié à son bras droit et ministre d'Etat Haris Pampoukis "la responsabilité des investissements", a indiqué le porte-parole du premier ministre Georges Pétalotis.
Grands postes inchangésComme le réclamaient les armateurs grecs, le ministère des Affaires maritimes, précédemment aboli, a été rétabli et attribué à Iannis Diamantidis. Un autre pilier du gouvernement, Michalis Chryssohoïdis, troque son portefeuille de la Protection du citoyen, pour le ministère de l'Economie et de la compétitivité.
Il remplace à ce poste Louka Katseli, contestée depuis des mois, et qui se voit confier le ministère de l'Emploi et de l'assurance sociale. Son prédécesseur, Andréas Loverdos, prend en charge la Santé et solidarité sociale, après avoir piloté une réforme impopulaire généralisant à 65 ans l'âge légal de départ à la retraite, votée en juillet.
Yannis Ragoussis, membre de la garde rapprochée de M. Papandréou, conserve son ministère de l'Intérieur. Les autres grands postes sont inchangés.
Déclenché par le départ de trois secrétaires d'Etat désignés dimanche comme candidats aux prochain scrutin régional, ce remaniement était attendu par les analystes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS