Navigation

Le projet d'adresses Internet en ".vin" devra encore décanter

Ce contenu a été publié le 08 avril 2014 - 04:18
(Keystone-ATS)

Le projet d'avoir des adresses Internet terminées en ".vin" ou ".wine" devra encore décanter avant une potentielle concrétisation, selon une décision du gestionnaire des noms de domaines sur la toile. L'ICANN a décidé de geler la procédure pour 60 jours.

Il veut "donner davantage de temps aux parties concernées pour négocier", d'après une résolution adoptée vendredi soir à l'issue d'une réunion à Singapour. Le projet suscite la polémique chez les viticulteurs, en particulier en Europe mais aussi en Californie.

Ces derniers sont soucieux de protéger la réputation d'appellations d'origine comme "Bordeaux" ou "Napa" par exemple. Ils craignent entre autres d'avoir à payer pour enregistrer leur marque avec une adresse Internet se terminant en ".vin" et ".wine" s'ils veulent éviter que celle-ci ne soit utilisée par un imposteur ou pour leur faire du tort.

La demande d'autorisation pour des adresses en ".vin" et ".wine" a été déposée par la société américaine Donuts Inc. dans le cadre d'une démarche entamée par l'ICANN en vue d'autoriser de nouveaux noms de domaines à côté des traditionnels ".com", ".gov" ou ".fr".

L'organisme entend ainsi répondre à la forte croissance d'Internet et augmenter le nombre d'adresses disponibles. Donuts Inc. a déjà commencé en janvier à commercialiser des adresses en ".guru", ".bike" ou ".single" par exemple.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?