Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bratislava - Un référendum organisé samedi en Slovaquie sur la limitation des privilèges des responsables politiques, le nombre d'élus au Parlement et leur immunité est invalide en raison du faible taux de participation, selon des résultats provisoires. Ceux qui ont voté se sont massivement prononcés en faveur des propositions soumises.
"Le taux de participation a atteint 22,84% des 4,3 millions d'électeurs inscrits", a rapporté dans la nuit de samedi à dimanche le bureau slovaque des statistiques (SUSR), sur son site internet. Pour être valable, le vote aurait dû attirer plus de 50% des électeurs inscrits. Les résultats définitifs seront communiqués par le SUSR dimanche à la mi-journée.
L'utilisation par les dirigeants politiques de voitures de luxe et l'existence de la redevance audiovisuelle dans les médias publics ont également figuré parmi les six questions de ce référendum lancé à l'initiative du parti libéral SaS (Liberté et Solidarité), au gouvernement depuis les législatives du 12 juin.
Le SaS a aussi proposé de réduire de 150 à 100 le nombre de députés au sein du Parlement monocaméral et de limiter leurs prérogatives.
Débat ouvertLes électeurs qui sont venus voter samedi se sont massivement prononcés en faveur de ces propositions, selon SUSR.
"Le référendum a déjà atteint ses objectifs. Il a ouvert un débat public sur les questions soulevées", a déclaré le président du SaS, Richard Sulik.
La valeur moyenne d'une voiture utilisée actuellement par les dirigeants politiques slovaques s'élève à 120.000 euros, a-t-on appris de source gouvernementale. Par ce référendum, les électeurs ont été invités à donner leur feu vert à sa limitation à 40.000 euros.
Le cabinet avait déjà approuvé début septembre des mesures d'austérité incluant la majoration de la TVA de 19 à 20%, une hausse des taxes sur l'alcool et les cigarettes et d'importantes coupes budgétaires (environ 10%) dans la fonction publique, incluant une baisse de salaires dans les ministères et au Parlement.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS