Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La flamme olympique des JO d'été 2020 de Tokyo partira de Fukushima. Ce choix symbolise la reconstruction du pays.

Le relais partira donc le 26 mars 2020 de Fukushima, avant de rejoindre l'île tropicale d'Okinawa, d'où était partie la torche olympique lors des JO de 1964 de Tokyo. Il repartira ensuite vers le nord pour une arrivée prévue dans la capitale japonaise le 10 juillet, ont annoncé les organisateurs.

Ce parcours a été approuvé par les membres du comité organisateur olympique japonais lors d'une réunion avec des représentants du gouvernement japonais. "Cela fait vraiment sens de faire passer cette flamme, symbole de la reconstruction, à travers le pays, à commencer par Fukushima", a expliqué la gouverneure de Tokyo, Yuriko Koike.

Le 11 mars 2011, un séisme d'une magnitude de 9,1 s'était produit dans l'océan Pacifique, provoquant un tsunami faisant 18'000 morts et disparus et un accident majeur à la centrale nucléaire de Fukushima.

"En faisant partir la flamme olympique de Fukushima, nous marquons notre volonté que ces Jeux soient ceux de la résilience et de la guérison", a ajouté Masayoshi Yoshino, ministre de la Reconstruction. "Nous souhaitons que des survivants de la catastrophe fassent partie des relayeurs olympiques, afin d'apporter du soutien à toutes les personnes dans ces zones dévastées", a-t-il souligné.

En tout, la flamme olympique traversera 47 préfectures japonaises, avant de venir enflammer la vasque olympique, marquant l'ouverture officielle des JO le 24 juillet 2020.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS