Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Stan Wawrinka sera pour la quatrième fois au rendez-vous des quarts de finale de l'Open d'Australie. Maître de son sujet, le Vaudois s'est imposé... 7-6 7-6 7-6 devant Andreas Seppi (ATP 89).

"Bourreau" de Roger Federer dans ce même tournoi il y a deux ans, Andreas Seppi a pu croire pendant vingt minutes qu'il pouvait marcher sur les traces de Cristiano Caratti, qui fut en... 1991 le dernier Italien quart de finaliste à Melbourne. L'homme de Bolzano devait, en effet, signer le break d'entrée pour mener 2-0, puis 3-1.

Mais la "plaisanterie" avait trop duré au goût de Stan Wawrinka. Le Vaudois pouvait ravir le service de Seppi au sixième jeu pour faire la course en tête presque pendant tout le reste de la partie. Après avoir gagné seize jeux de service sans concéder la moindre balle de break, le Vaudois perdait toutefois son engagement à 5-5 dans la troisième manche. Il pouvait toutefois recoller immédiatement au score non sans avoir écarté une balle de set.

Cette trente-cinquième victoire à Melbourne a été acquise lors de trois tie-breaks maîtrisés à la perfection. On a coutume de dire qu'un jeu décisif s'apparente à une loterie. Dimanche sur la Margaret Court Arena, les trois tie-breaks ont plutôt laissé penser à une mise à mort savamment planifiée. A aucun moment, Stan Wawrinka n'a pu douter de l'issue favorable de ces jeux décisifs remportés 7/2, 7/4 et 7/4. Dans le dernier, il fut tout simplement prodigieux en revers pour conclure ce huitième de finale après 2h43' de jeu.

Mardi en quart de finale, Stan Wawrinka rencontrera le vainqueur de la rencontre entre son "meilleur ennemi" Jo-Wilfried Tsonga (no 12) au Britannique Daniel Evans (ATP 51).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS