Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le SECO plus optimiste pour 2010 mais beaucoup moins pour 2011

Berne - Le SECO a livré des prévisions conjoncturelles en demi-teintes. Les experts de la Confédération ont revu à la hausse leur estimation de croissance pour 2010, mais les perspectives pour 2011 s'obscurcissent.
Le Secrétariat d'Etat à l'économie prévoit désormais pour cette année un produit intérieur brut en hausse de 1,8%, et non plus seulement 1,4% comme annoncé en mars. Par contre, il ramène son pronostic pour 2011 de 2% à 1,6%.
"Même si l'ampleur des répercussions de la crise de l'endettement public sur l'économie réelle est pour le moment toujours très incertaine, les perspectives conjoncturelles pour la zone euro restent mitigées", explique le SECO.
Car l'application d'une politique budgétaire restrictive dans les pays de cette zone risque fort de peser sur leur croissance. Le Vieux continent devrait ainsi accuser un retard significatif par rapport à la conjoncture internationale.
De plus, l'appréciation du franc par rapport à l'euro pourrait avoir une influence négative sur la compétitivité des entreprises suisses. Toutefois, il est encore trop tôt pour parler d'un "franc extraordinairement fort", souligne le SECO.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.