Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Le secret bancaire n'est pas une question qui concerne les banquiers, mais en dernier ressort les politiques, estime Konrad Hummler. Selon le président des banquiers privés suisses, les gérants de fortune doivent trouver le moyen de s'adapter, même en cas d'échange automatique d'informations.
"Un homme d'affaires est un pragmatique", justifie-t-il dans une interview parue mardi dans "Le Temps". "C'est pourquoi je trouve problématique que l'on attende de nos banquiers une profession de foi en faveur du secret bancaire".
Le patron de la banque privée st-galloise Wegelin plaide depuis 2001 en faveur d'un impôt libératoire. Selon lui, la Suisse doit régulariser rapidement sa situation vis-à-vis de ses voisins les plus importants. "J'ai beaucoup de compréhension pour les réticences du gouvernement allemand, et d'autres. Parce que cela touche à des questions fiscales fondamentales", concède toutefois Konrad Hummler.
Le banquier privé laisse entendre que rien ne sera jamais plus comme avant. "Si la place financière pense qu'elle peut se contenter de louvoyer, elle se trompe! On ne peut pas laisser resurgir le problème. Il faut que les Etats avec lesquels nous nous mettons d'accord soient assurés que la solution ne comporte aucune faille", souligne-t-il.
Point positif, la Suisse bénéficie actuellement de la crise de l'euro. Le banquier privé constate un afflux d'argent issu d'Europe vers son établissement. "Des clients transfèrent leur argent physiquement en Suisse, non pas pour des raisons fiscales mais parce qu'ils sont inquiets de la situation en Europe".
La crainte d'un effondrement du système est évoquée lors de toutes les discussions avec des clients fortunés, ajoute Konrad Hummler. Le phénomène peut cependant placer la Suisse dans une mauvaise situation, son succès risquant de susciter la jalousie, avertit le président de l'Association des banquiers privés suisses.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS