Navigation

Le siège de Lombard Odier reflétera la "transparence" bancaire

Le prochain siège de Lombard Odier est prévu face au lac. Photo de Lombard Odier sda-ats
Ce contenu a été publié le 27 novembre 2017 - 12:37
(Keystone-ATS)

Le prochain siège de Lombard Odier à Bellevue (GE) reflétera la "transparence" imposée aux banques "au 21e siècle". L'architecte bâlois Pierre de Meuron a dévoilé lundi le projet qui doit rassembler 2600 collaborateurs sous un seul toit d'ici à fin 2021.

"Nous avons pensé qu'une banque au 21e siècle doit être ouverte", a-t-il affirmé devant la presse. Le bâtiment sera "mesuré, élégant, clair et dynamique", a-t-il poursuivi.

Lombard Odier avait annoncé, jeudi dernier, avoir désigné Herzog & de Meuron parmi huit projets pour son siège mondial sur près de 28'000 m2. L'associé-senior de la banque Patrick Odier a indiqué que le coût n'était pas encore totalement connu.

"Nous avons un certain nombre d'étapes à franchir", a-t-il dit. Et d'ajouter que le groupe disposait des ressources nécessaires pour financer cet "investissement pour les 221 prochaines années", âge actuel du groupe lancé en 1796.

Proche du CEVA

Le bâtiment sera économe en termes d'énergie, rassemblera les technologies "les plus modernes" et cherchera une "simplicité". Il privilégiera les transports en commun avec notamment un arrêt du futur CEVA près du site qui permettra de rejoindre la gare de Cornavin en six minutes.

Un seul bâtiment est prévu. Les clients disposeront de salons sur trois niveaux qui donneront sur le lac et les collaborateurs, situés à l'arrière, bénéficieront aussi de quelques zones face au Léman.

Les façades vitrées permettront de capter l'énergie solaire. Par ailleurs, le système GeniLac, réseau hydro-thermique utilisant l'eau du lac à 45 mètres de profondeur pour refroidir les bâtiments, "est à disposition", a relevé le conseiller d'Etat Antonio Hodgers. Ce dernier se réjouit du premier ouvrage à Genève du célèbre cabinet d'architectes bâlois.

Dizaines de bureaux dans le monde

La durabilité faisait partie des critères imposés par la banque, a précisé M. Odier. Actuellement, 1900 personnes travaillent pour le groupe dans six bâtiments dans la région genevoise. Les travaux sont attendus de début 2019 à fin 2021. Le siège historique à Genève sera rénové pour des manifestations organisées par la banque privée.

En 2016, Lombard Odier a vu son bénéfice net consolidé reculer de près de 13%, à 124,5 millions de francs. Les actifs de la clientèle à la fin de la même année atteignaient 233 milliards, dont 159 milliards sous gestion.

Au total, le groupe emploie environ 2300 collaborateurs. Avec son siège à Genève, il dispose de 26 bureaux, notamment à Londres, à Paris, à Zurich, à Moscou, à Dubaï, à Hong Kong, à Singapour et à Tokyo.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.