Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les investisseurs ont été occupés avec plusieurs résultats d'entreprises mardi à la Bourse suisse (archives).

KEYSTONE/ENNIO LEANZA

(sda-ats)

La Bourse suisse a terminé sur une note positive mardi. Le SMI qui avait vu ses gains s'effriter fortement juste après midi, s'est repris par la suite et il a fini un peu moins de 50 points sous la barre des 9600 points.

Le SMI a terminé en hausse de 0,24% à 9551,58 points, avec un plus haut à 9594,36 points et un plus bas à 9529,11. Le SLI a gagné 0,12% à 1571,79 points et le SPI 0,24% à 10'977,78 points. Sur les trente valeurs, treize ont progressé et 17 ont reculé.

A New York, Wall Street évoluait en ordre dispersé en début de séance après des résultats d'entreprises contrastés. La conclusion d'un accord sur le budget des Etats-Unis "permet aux marchés de se concentrer de nouveau sur le déluge de résultats d'entreprises", ont relevé les analystes de Charles Schwab.

"La tendance est aussi alimentée par la reconduction (mardi) de la politique monétaire ultra accommodante de la Banque du Japon (BoJ) malgré les récentes statistiques économiques probantes qui pouvaient laisser supposer que l'institution japonaise pourrait commencer à normaliser non pas ses rachats d'actifs (bien trop tôt) mais son discours", ont relevé les experts de Mirabaud Securities Genève.

Sur le plan économique, le moral des investisseurs allemands a bondi à 20,4 points en janvier, bien plus que prévu. Il avait atteint 17,4 points en décembre et les analystes l'attendaient à 17,9 points.

SGS lanterne rouge

En Suisse, SGS (-3,4%) a fini lanterne rouge. Le spécialiste genevois de l'inspection et de la certification a annoncé un bénéfice en nette hausse pour 2017. Un relèvement du dividende sera proposé. Certains analystes s'interrogent toutefois sur l'évolution de la rentabilité. La Banque cantonale de Zurich par exemple estime que la rentabilité devrait progresser cette année pour justifier le cours actuel de l'action.

Clariant (-1,2%), Partners Group et Bâloise (chacun -0,8%) complètent le quatuor des plus gros perdants. Partners Group a annoncé son désengagement du hongkongais Trimco, poursuivant ainsi l'ajustement de son portefeuille de participations.

A l'inverse, Logitech (+8,0%) a fait la meilleure performance du jour. Le fabricant d'accessoires informatiques a vu ses ventes bondir de 22% au troisième trimestre de son exercice décalé 2017/18, mais a essuyé un tassement de son bénéfice net. Les perspectives de croissance et de rentabilité opérationnelle ont été relevées pour l'ensemble de l'exercice.

Poids lourds en progression

Les poids lourds Nestlé (+0,7%), Roche (+0,5%) et Novartis (+0,2%) ont progressé plus ou moins nettement. Lundi, l'actionnaire activiste Third Point a pressé la direction de Nestlé de se séparer de sa participation dans L'Oréal. Novartis dévoilera ses résultats mercredi.

Aux bancaires, au lendemain des chiffres d'UBS (+1,0%), S&P a rétrogradé l'action à "hold" de "buy", alors que JPMorgan a relevé l'objectif de cours et a confirmé "overweight". HSBC a aussi relevé l'objectif de cours et confirmé "buy". Credit Suisse a cédé 0,03%, tout comme Julius Baer.

Kepler Cheuvreux a relevé l'objectif de cours de Richemont (+0,8%) et de la porteur Swatch (+0,1%), confirmant respectivement "buy" et "reduce". La reprise du marché horloger devrait contribuer à une croissance à deux chiffres pour Richemont, selon l'analyste qui s'inquiète en revanche de la pression sur le segment bas de gamme chez Swatch.

Schindler (+0,3%) a profité d'un relèvement d'objectif de cours avec recommandation "buy" par Kepler Cheuvreux, qui a revu ses prévisions pour l'entreprise lucernoise après les solides premiers chiffres de son concurrent Kone.

Malgré un relèvement d'objectif de cours et confirmation de la recommandation "hold" par Baader, Zurich Insurance (-0,6%) a perdu du terrain. Le courtier genevois a revu ses estimations après l'acquisition de OnePath Life et la réforme fiscale aux Etats-Unis. Il s'attend à une augmentation constante du dividende ces prochaines années.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS