Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les banquettes longitudinales encore utilisées pour le transport scolaire devraient être bannies. C'est l'avis du TCS qui a mené un crash test démontrant la dangerosité de cette disposition. Ce système est encore autorisé pour les véhicules immatriculés avant le 1er janvier 2008.

L'expérience a été menée cet été en collaboration avec l'émission de la RTS "A Bon Entendeur" et l'entreprise de transport Car Postal. Elle a comparé deux situations différentes: l'une met en scène deux enfants attachés sur des sièges face à la route et l'autre deux enfants assis sur une banquette longitudinale, l'un avec une ceinture à deux points, l'autre pas attaché.

Gravement blessés

Lors du crash simulé à 35 km/h, le mannequin figurant un enfant de 6 ans attaché sur une banquette latérale ressort grièvement blessé malgré sa ceinture ventrale. Sous l'effet du choc, le dispositif de retenue s'est cassé et la ceinture détendue. Le mannequin a ainsi heurté le sol avec sa tête. Il subit en outre de graves blessures au bassin, a indiqué mardi le Touring Club Suisse (TCS).

Quant au mannequin représentant un ado de 12 ans, non attaché, il vole lui littéralement dans le minibus. Il s'en tire avec de graves blessures au cou, au thorax, au bassin et à la tête. Son pronostic vital est engagé, selon les conclusions du TCS.

Les deux mannequins-enfants assis face à la route, tous deux avec une ceinture à trois points, ne subissent que de très légères blessures au cou et à la tête.

Mesures supplémentaires

Pour le TCS, ce test devrait inciter le législateur à interdire le transport d'enfants sur des banquettes longitudinales. "Chaque blessés ou tué est de trop et l'histoire nous montre que de graves accidents peuvent arriver n'importe quand et n'importe où", relève Jean-Marc Thévenaz, chef de la sécurité routière du TCS, cité dans le communiqué.

Depuis l'accident de Salins (VS) en janvier 2004 qui a fait six blessés, dont trois graves, les banquettes latérales sont interdites sur les véhicules immatriculés depuis le 1er janvier 2008. En outre, les bus dotés de cette disposition ont dû équiper les sièges de ceintures ventrales à deux points d'ancrage depuis le 1er janvier 2010.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS