Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - A 35 ans, Marc Gicquel ne désarme pas. 188e mondial, le Breton a remporté le Geneva Open pour cueillir son septième titre sur le front des Challengers.
En finale, Marc Gicquel s'est imposé 3-6 6-3 6-4 devant l'Allemand Matthias Bachinger (ATP 120). Après avoir perdu d'entrée de jeu son service, Gicquel a su parfaitement rebondir pour enlever les treize autres jeux de services qu'il a joués. Sa seule alerte fut les deux balles de break concédées à l'instant de servir pour le match. Deux balles de break qu'il écartait avec autorité. A l'échange, il a possédé l'arme fatale avec ce coup droit le long de la ligne qui a médusé plus d'une fois son adversaire.
La veille en demi-finale, Henri Laaksonen (ATP 358) n'a plus eu les ressources suffisantes pour inquiéter réellement Bachinger. Battu 7-5 6-1, l'espoir biennois avait dans les jambes les 7h43' passés sur le court lors de ses trois premiers matches. Cette qualification pour les demi-finales lui permettra de faire un bond de près de 60 places ce lundi au classement de l'ATP.
Avec une affluence estimée à 6000 personnes sur l'ensemble du tournoi, Daniel Perroud et Marc Rosset tirent un bilan positif de cette édition 2013 du Geneva Open, un tournoi appelé, espèrent-ils, à grandir très vite. L'an prochain, la dotation sera portée à 125 000 dollars.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS