Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Zurich Lions ne sont plus qu'à une victoire du titre de champion de National League. Ils ont battu 3-2 après prolongation Lugano au cours du 4e match de la finale des play-off.

Ils mènent désormais 3-1 dans la série, qui se poursuivra samedi.

Un homme va avoir du mal à trouver le sommeil: Bobby Sanguinetti. Le défenseur américain de Lugano, gêné par le Zurichois Schäppi, a servi directement Chris Baltisberger devant le but de Merzlikins. L'attaquant des Lions n'a pas manqué sa chance seul face au portier zurichois pour faire exploser le Hallenstadion à la 75e minute. Comme samedi lors du deuxième match, la prolongation a été favorable aux coéquipiers de Lukas Flüeler, qui ont désormais fait un grand pas vers le sacre national.

Cette victoire n'est pas usurpée. A l'exception de la première période, les Zurich Lions ont nettement dominé les Tessinois. Ces derniers ont pu faire illusion grâce à leur bon premier tiers-temps et un Elvis Merzlikins de gala dans les buts. Le Letton a été phénoménal. Et même quand il était battu, il était sauvé par son poteau comme sur le penalty de Pettersson à la 67e minute.

Lugano avait compris depuis lundi qu'il fallait absolument limiter le rayon d'action de Fredrik Pettersson. Le Suédois a donc subi un véritable matraquage de la part des Tessinois dans tous les coins de la patinoire. Le meilleur compteur des Lions n'a finalement pu que très peu armer son tir meurtrier. Il était quand même sur la glace pour offrir à Drew Shore le but de l'espoir (21e) après un envoi détourné par une canne tessinoise. Il avait réussi à amorcer un contre conclu victorieusement.

Cette réduction du score est venue relancer les affaires zurichoises tombées bien bas au cours de la première période. Rien ne tournait vraiment rond au sein de l'équipe dirigée par Hans Kossmann. Roman Wick était méconnaissable. Il a manqué plusieurs relances. Certes, les deux équipes ont appliqué une pression de tous les instants quand une formation retrouvait la possession du palet, mais il y avait trop de déchets dans le jeu des Zurichois. Il est vrai qu'ils s'étaient rapidement retrouvés menés (3e) suite à l'ouverture du score de l'espoir Loïc Vedova, auteur de son premier but en National League.

La situation tournait même au vinaigre quand Lapierre doublait la mise en infériorité numérique après avoir subtilisé le palet à Geering, trop sûr de lui en la circonstance (16e). Un deuxième début de période manqué a permis aux Zurichois de revenir à égalité par Suter qui a détourné un tir de loin de Marti (42e). Les Zurichois ont alors pris l'ascendant sur le jeu. Lugano s'est retrouvé dans une situation très difficile après une double pénalité infligée à Bertaggia pour canne haute. Mais Merzlikins s'est montré impérial devant ses buts pour sauver son équipe jusqu'à la prolongation.

Les deux équipes se retrouveront samedi à la Resega pour la première balle de match des Zurich Lions.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS