Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le typhon Goni se trouvait lundi au sud du Japon. De fortes rafales ont renversé des véhicules et arraché des poteaux électriques. Plus de 100 vols ont été annulés par les compagnies aériennes nippones.

Selon l'Agence météorologique japonaise, ce 15e typhon de la saison en Asie se trouvait à 13h00 (06h00 en Suisse) à 140 km au nord-ouest de l'île principale d'Okinawa, à l'extrême sud-ouest du Japon. Se déplaçant en direction du nord-est à la vitesse de 35 km/h, il est accompagné de vents soufflant en pointe à 252 km/h, a précisé l'agence.

Cinq blessés légers ont déjà été déplorés dans l'île japonaise d'Ishigakijima, selon l'Agence nippone de gestion des catastrophes naturelles. Quelque 21'400 maisons de l'archipel d'Okinawa ont été victimes de coupures de courant selon la compagnie régionale.

Goni devrait accoster sur l'île méridionale de Kyushu mardi et la traverser en direction du nord, prévoient les météorologues. Il ont appellé les habitants à prendre des précautions.

Au moins 26 morts aux Philippines

Ce typhon est déjà passé non loin de Taïwan après avoir dévasté le nord des Philippines. Dans l'archipel, il a déclenché des coulées de boue et des inondations, tuant au moins 26 personnes, selon le dernier bilan des secouristes.

Parmi eux, 13 mineurs ont été ensevelis par un glissement de terrain et une fillette de cinq ans emportée par une rivière en crue. Entre vingt et trente typhons balaient chaque année l'Asie, la moitié environ affectant le Japon.

ATS