Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le Valais prévoit une chasse spéciale pour le cerf

Les chasseurs n'ont pas tué autant de cerfs que prévu en Valais (archives).

KEYSTONE/OLIVIER MAIRE

(sda-ats)

Le service valaisan de la chasse tire un bilan "contrasté" de la chasse à balle qui s'est achevée samedi. Le nombre de cerfs abattus est jugé "insuffisant". Le canton prévoit donc une chasse spéciale.

Les chasseurs ont tué 1416 cerfs alors que la planification en prévoyait 2122. "Les objectifs fixés n'ont pas été atteints dans la quasi-totalité des régions de cerfs du canton", écrit l'Etat du Valais mercredi dans un communiqué.

Cette situation s'explique par les températures estivales et la sécheresse qui ont prévalu jusqu'à la fin septembre. Pour trouver de la nourriture les cerfs se sont rendus dans des zones forestières "plus difficiles à chasser" et ils se sont montrés "peu actifs pendant la journée".

Pour atteindre les objectifs fixés, le canton prévoit une chasse spéciale pour le cerf dans certaines régions. Il s'agit notamment "de garantir un certain équilibre entre la forêt et le gibier", estime le service valaisan de la chasse.

Hiver difficile pour le gibier

Les chasseurs ont aussi abattu 2406 chamois, soit 428 de moins qu'en 2017. Une baisse "attendue", étant donné "les pertes naturelles dues aux conditions hivernales difficiles et les adaptations de modalités de chasse pour cette espèce".

L'hiver rigoureux et la grande sécheresse de cet été ont aussi frappé les chevrettes (femelle du chevreuil): les chasseurs en ont tué 390 contre 467 l'an dernier.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.