Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le vent perturbe toujours le trafic

Même si l'Allemagne a été plus fortement touchée jeudi par la tempête Friederike, comme ici à Düsseldorf-Kaiserswerth, les bourrasques ont également perturbé le trafic en Suisse.

Keystone/DPA/DAVID YOUNG

(sda-ats)

Avec le passage de la tempête Friederike, les forts vents continuent de perturber le trafic. Jeudi, plusieurs lignes ferroviaires ont été suspendues. Dans les Alpes, le danger d'avalanche est important.

Il faut faire preuve d'une grande prudence, a indiqué à l'ats Christine Pielmeier de l'institut pour l'étude de la neige et des avalanches (SLF). Au Nord et à l'Ouest, la situation est "très critique" en de nombreux endroits.

Jeudi, tout le Valais présentait un risque d'avalanche de degré 4 (sur 5). Au-dessus d'Ovronnaz (VS), deux skieurs néerlandais ont été emportés par une coulée. L'homme de 27 ans a été légèrement blessé tandis que le pronostic vital de la femme de 31 ans est engagé, a précisé la police valaisanne.

En Suisse centrale et aux Grisons, le danger d'avalanche est également fort localement. Selon l'experte du SLF, lors d'un risque d'avalanche de degré 4, il faut s'attendre à de multiples coulées spontanées, de taille moyenne à grande. Certains tronçons des voies de circulation sont menacés. La ligne Andermatt-Disentis/Muster (UR/GR) est ainsi restée fermée en raison du risque d'avalanche.

La tempête Friederike a amené avec elle des vents tempétueux. Des pointes à 164 km/h ont été enregistrées au Pilate (UR), 156 km/h au Säntis (AR) et 153 km/h au Jungfraujoch (BE), a indiqué SRF Meteo. Sur le Plateau, les vents ont soufflé entre 60 et 90 km/h. La Suisse a toutefois été moins touchée que l'Allemagne ou les Pays-Bas.

Trafic interrompu

Les rafales ont également perturbé le trafic. Jeudi matin, plusieurs lignes ont été interrompues en raison des forts vents, dont celle de la Jungfraujoch dans l'Oberland bernoise. Etaient également concernées les liaisons Aigle-Leysin et Aigle-Les Diablerets dans le canton de Vaud. En Valais, un dérangement sur la ligne Viège-Täsch a pu être levé.

La ligne Soleure-Olten n'était toujours ouverte au trafic que de manière restreinte entre Oensingen et Oberbuchsiten. Mercredi, le toit d'une maison soufflé par le vent a endommagé un pylône et la ligne électrique. Selon les CFF, les travaux vont bon train. Les conditions météorologiques ont aussi conduit à la suspension du trafic sur le lac Léman entre Lausanne-Ouchy et Thonon-les-Bains (F).

En Allemagne, Deutsche Bahn a suspendu jeudi après-midi tous le trafic longue distance pour des raisons de sécurité. Selon l'agence française AFP, l'arrêt devrait probablement durer jusqu'à la fin de la journée. Selon un porte-parole des CFF, cette interruption n'a pas eu d'impact sur le trafic en Suisse. Seuls quelques passagers qui souhaitaient se rendre en Allemagne ou rejoindre la Suisse depuis ce pays ont été touchés.

Accalmie vendredi

Friederike sera à son apogée dans la nuit de jeudi à vendredi, selon une porte-parole de MétéoSuisse. Des vents d'une vitesse similaire à ceux de la tempête Evi sont attendus. C'est pourquoi un avis de danger de degré 3 (sur 5) a été émis jusqu'à vendredi après-midi.

Vendredi, les vents et les chutes de neige vont faiblir, indique MétéoSuisse sur son site. Mais le répit ne sera que de courte durée. De nouvelles perturbations toucheront la Suisse ce week-end, dont un front chaud qui s'annonce particulièrement actif entre dimanche et lundi. De nouvelles précipitations abondantes sont attendues.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.