Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lea Sprunger, qui vise l'or deux ans après avoir cueilli le bronze à Amsterdam, s'est qualifiée avec maestria pour la finale du 400 m haies des Européens de Berlin.

Impériale mercredi soir, Lea Sprunger a remporté la deuxième demi-finale en 55''04. Elle n'a cependant pas réussi le meilleur temps: l'Ukrainienne Anna Ryzhykova a en effet signé un excellent - et inattendu - 54''82 dans la troisième série. "La finale s'annonce très ouverte", a d'ailleurs lâché Lea Sprunger. "Certaines têtes ont disparu", comme la tenante du titre Sara Slott Petersen et la double championne du monde Zuzana Hejnova, toutes deux éliminées.

"Et certaines nouvelles têtes sont apparues. Je ne sais d'ailleurs pas d'où sort Anna Ryzhykova, même si ce chrono ne constitue pas son record personnel", a souligné une Lea Sprunger détendue et certainement soulagée. "Je suis surprise et ravie d'avoir réalisé un si bon temps en ayant relâché mon effort aussi tôt. J'étais un peu passive au départ, mais ma course était bonne sur le plan technique. Et j'en ai encore sous la semelle", a promis la 5e des Mondiaux 2017.

Les deux autres Suissesses en lice dans ces demi-finales ont en revanche été éliminées. La Zurichoise Robine Schürmann (55''89) a terminé 4e d'une première série gagnée par la Britannique Eilidh Doyle (55''16), qui détient le deuxième chrono européen de l'année (54''80) derrière Lea Sprunger (54''79) et sera l'autre grande rivale de la Vaudoise vendredi. L'espoir thurgovienne Yasmin Giger (18 ans) a quant à elle pris la 6e place de la troisième demi-finale, en 56''81.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS