Navigation

Les assassins d'Anna Politkovskaya reconnus coupables à Moscou

Ce contenu a été publié le 20 mai 2014 - 21:56
(Keystone-ATS)

Les cinq accusés de l'assassinat de la journaliste russe Anna Politkovskaya ont été reconnus coupables par un tribunal de Moscou, a annoncé mardi soir l'agence Interfax. Mais ce procès n'a pas permis d'identifier le ou les commanditaires éventuels de ce crime, considéré comme politique.

Quatre accusés ont été reconnus coupables d'avoir organisé l'attentat contre la journaliste d'investigation à l'entrée de son immeuble, le cinquième d'avoir commis le meurtre, a précisé Interfax. Certains étaient rejugés en appel, après avoir été acquittés en première instance (2009).

L'assassinat d'Anna Politkovskaya avait ému le monde entier et suscité l'indignation des médias étrangers et des organisations de défense des droits de l'Homme. Mme Politkovskaya travaillait pour le journal indépendant "Novaya Gazeta", très critique de la politique du Kremlin en Tchéchénie.

Atrocités de l'armée russe

Deux des frères tchétchènes jugés, Dzhabrail et Ibragim Makhmoudov, ont été reconnus coupables d'avoir organisé l'assassinat et le troisième, Roustam, de l'avoir perpétré. Leur oncle Lom-Ali Gaitoukayev a été aussi été jugé coupable d'avoir participé à la préparation de l'attentat, avec la complicité d'un policier moscovite, Serguei Khadzhikourbanov.

Les délibérations pour déterminer les sentences à infliger aux cinq hommes débuteront mercredi à 11h00, a précisé le journal "Novaya Gazeta" sur son site.

Selon des médias internationaux, la journaliste russe s'était fait de nombreux ennemis en exposant au grand jour les atrocités commises par l'armée russe en Tchétchénie.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.