Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bruxelles - Les Belges restent attachés à l'unité du pays, mais la communauté francophone se prépare à l'idée d'une indépendance de la Flandre, selon deux sondages. Dans ce cas, elle souhaite la création d'une fédération entre la Wallonie et la région de Bruxelles.
"La Libre Belgique" a fait réaliser son enquête dans l'ensemble du royaume et elle montre que 12% seulement des 2000 personnes interrogées veulent la scission du pays: 16% en Flandre, 11% en Wallonie, 7% à Bruxelles. La capitale est une région majoritairement francophone située en Flandre.
40% des personnes interrogées (51% en Wallonie, 50% à Bruxelles et 22% en Flandres) souhaitent un retour à la Belgique unitaire, et 32% (43% en Flandres, 26% en Wallonie et 26% à Bruxelles) se prononcent pour une Belgique avec davantage de pouvoirs pour les régions et les communautés.
Cette formule est au centre des négociations engagées entre les socialistes francophones et les indépendantistes flamands de la Nouvelle alliance flamande (N-VA) de Bart De Wever, vainqueurs des élections législatives du 13 juin.
Toujours pas de gouvernementCent jours après les élections, la Belgique est toujours sans gouvernement et le pessimisme monte en Wallonie sur l'issue des pourparlers, révèle une enquête réalisée pour le quotidien "Le Soir" en Wallonie et à Bruxelles et centrée sur l'hypothèse d'une scission.
38% des 1800 électeurs interrogés par internet pensent que les négociations pour la formation d'un gouvernement fédéral vont échouer. 71% se disent très ou assez fortement attachés à la Belgique, jugeant une scission impensable (37%) ou très difficile à supporter (34%).
Pour une fédérationSi la Flandre devenait indépendante, 63% des personnes interrogées en Wallonie se prononcent en faveur d'une fédération Wallonie-Bruxelles indépendante.
Les Bruxellois sont moins enthousiastes: 33% seulement accepteraient cette fédération, 23% veulent que Bruxelles reste indépendante et 24% souhaiteraient que Bruxelles devienne un district européen. 2% seulement réclament l'annexion par la Flandre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS