Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les caisses de pension ont souffert au 1er trimestre

Le taux de couverture des caisses de pension a reculé au 1er trimestre (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

La situation de financement des institutions de prévoyance s'est légèrement détériorée en Suisse au premier trimestre, montre le moniteur de Swisscanto. Une correction du marché explique cette dégradation.

Sur les trois premiers mois de l'année, le taux de couverture pondéré en fonction de la fortune estimé pour les institutions de prévoyance de droit privé a diminué de 2,7 points de pourcentage à 111,1%. Celui des caisses de droit public avec capitalisation totale s'est également replié de 2,6 points à 104,1%, relève mercredi le communiqué de Swisscanto.

"La correction du marché a anéanti une grande partie des réserves de fluctuation de valeur constituées en 2017", écrivent les auteurs de l'étude.

Le moniteur montre que 95,9% des institutions de prévoyance de droit privé et 84,5% des caisses de droit public à capitalisation totale dépassent la barre des 100% de couverture. En outre, 62,2% des institutions de prévoyance privées et 24,5% des institutions publiques à capitalisation totale affichent un taux de couverture supérieur à 110%.

Contribution négative

Côté performance, les institutions de prévoyance recensées ont réalisé un rendement pondéré de la fortune estimé à -1,67%. Toutes les catégories d'actifs ont contribué négativement au rendement, précise la filiale de la Banque cantonale de Zurich.

Les estimations au 31 mars 2018 sont basées sur les indications réelles au 31 décembre 2016 de 507 institutions de prévoyance réunissant une fortune globale de 650 milliards de francs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.