Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les cuves de pression entourant les réacteurs des centrales nucléaires de Mühleberg (BE) et Leibstadt (AG) vont être contrôlées de près. Un problème de fabrication a été détecté sur une installation similaire dans la centrale belge de Doel, dans le nord du pays.

Le producteur de la cuve de pression de cette dernière a également fournit Mühleberg, a indiqué jeudi l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN). L'entreprise en question est sise aux Pays-Bas et s'appelle Rotterdamsche Droogdok Maatschappij. L'IFSN a demandé des informations à l'exploitant de Mühleberg, les Forces motrices bernoises.

La cuve de pression de Leibstadt semble elle avoir été livré par un producteur japonais, d'après les informations dont dispose l'IFSN. L'organisme a toutefois décidé de procéder à un contrôle également à Leibstadt car la centrale argovienne figure sur la liste des centrales de l'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) belge.

Petites fissures

L'AFCN a découvert des irrégularités sur la cuve de pression du réacteur numéro 3 de la centrale de Doel lors d'un contrôle par ultrasons. Bien que les analyses ne soient pas encore terminées, l'autorité de surveillance belge pense que la cuve pourrait présenter de petites fissures. Le réacteur d'une puissance de 1000 mégawatts ne sera pas redémarré avant la fin des investigations.

Selon l'AFCN, il existe 21 cuves de pression du même type à travers le monde. La ministre de l'intérieur Joëlle Milquet assure que le danger est inexistant étant donné que le réacteur a été arrêté.

La centrale de Doel est proche de la ville d'Anvers et dispose de 4 réacteurs en tout. Le réacteur numéro 3 est entré en fonction en 1975 et doit être mis hors service en 2022.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS