Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les CFF installent une nouvelle technologie ferroviaire en Valais

A Sion, des employés des CFF préparent le passage à la nouvelle technologie prévu dans la nuit du 27 au 28 octobre.

Keystone-ATS

(sda-ats)

En Suisse, une nouvelle technologie européenne remplace progressivement les signaux traditionnels le long des voies CFF. En Valais, son installation entraînera une interruption du trafic ferroviaire dans la nuit du 27 au 28 octobre entre Martigny et Loèche.

Baptisée ETCS Level 2, la nouvelle technologie remplace les signaux lumineux situés le long des voies par une signalisation affichée sur un écran dans la cabine de conduite du train. "C'est un peu comme si tous les feux et les signaux de circulation ne se trouvaient plus sur la route mais sur le tableau de bord de votre voiture", a illustré jeudi devant la presse Jean-Philippe Schmidt, porte-parole des CFF.

La technologie fonctionne via le réseau de téléphonie mobile dédié au chemin de fer. Le but à long terme est d'harmoniser et de parvenir à un seul système compatible partout en Europe.

7% des lignes

En Suisse, la ligne Mattstetten-Rothrist a été la première à recevoir la technologie ETCS Level 2 au début des années 2000. Ont suivi les tunnels de base du Lötschberg et du Gothard, les lignes Lausanne-Villeneuve et Giubiasco-Bellinzone.

A l'heure actuelle, quelque 214 kilomètres, soit 7% des lignes, sont équipées de ce nouveau système, a indiqué Arnold Trümpi des CFF. Le coût total pour le tronçon valaisan s'élève à 60 millions de francs.

L'un des avantages du système est la surveillance continue de la vitesse et de la localisation des trains, poursuit Arnold Trümpi. La vitesse peut être automatiquement réduite en cas de nécessité.

Trente minutes de plus

Le passage à la nouvelle technologie est prévue dans la nuit du 27 au 28 octobre. Le trafic sera interrompu entre Martigny et Loèche de 21h00 à 09h00. Une vingtaine de bus prendront le relais entre Martigny et Loèche.

Il faudra compter trente minutes de temps de parcours supplémentaire. Les trains venant ou allant en Italie seront détournés par Berne.

Le projet est complexe et représente un véritable "défi logistique". A elle seule, la mise en service mobilisera plus de 120 personnes, a précisé Thibaut Jechoux des CFF.

Les conducteurs de train ont reçu une formation spéciale pour maîtriser la nouvelle technologie. Cette dernière n'entraînera pas de suppression de postes.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.