Navigation

Les chiffres sont pour Lausanne

Ce contenu a été publié le 22 mars 2019 - 13:51
(Keystone-ATS)

Le Lausanne HC et les Langnau Tigers se départageront samedi une place en demi-finales des play-off de National League au cours d'un 7e match. Un événement rare.

Surtout ces trois dernières saisons. Et les chiffres sont favorables au LHC.

Lors des trois derniers championnats, une seule série s'est jouée au terme d'une septième partie: il s'agit de la finale de l'an dernier remportée 4-3 par les Zurich Lions face à Lugano. Les joueurs de Hans Kossmann avaient été grapiller le titre à l'issue d'un succès 2-0 à la Resega. Là aussi, cela constituait une petite incongruité car les victoires sur glace adverse sont rares.

Depuis l'introduction des séries au meilleur des 7 matches lors de la saison 97-98, 37 septièmes matches ont été disputés. Le verdict est sans appel: à 30 reprises, l'équipe qui reçoit s'est imposée. Avant la finale de 2018, il fallait remonter à celle de 2012 pour voir l'équipe visiteuse, en l'occurrence les Zurich Lions encore une fois, s'imposer. Ce fut l'inoubliable but de McCarthy à moins de 2'' de la fin du temps réglementaire... De quoi mettre en confiance les hommes de Peltonen.

D'autant que les chiffres sont doublement défavorables pour les Emmentalois. Il n'est vraiment pas fréquent de renverser une série quand on est mené 3-1. Ce n'est qu'arrivé qu'à huit reprises depuis 1998. Les deux dernières fois se sont produites lors de la saison 2012-2013. En quarts de finale, Berne avait retourné sa série de 1-3 à 4-3 contre... Genève-Servette et les Zurich Lions en avaient fait de même avec Davos au même stade.

Ce ne sont que des chiffres...

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.