Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"S'il vous plaît aidez-moi! S'il vous plaît, s'il vous plaît...": Bethanie Mattek-Sands a hurlé de douleur, allongée au milieu du court, lorsque son genou droit s'est dérobé à Wimbledon.

La dramatique scène, qui s'est produite au début de la troisième manche contre la Roumaine Sorana Cirstea, a fait le tour des réseaux sociaux. Alors qu'elle reprend ses appuis, à la suite d'une montée au filet, l'Américaine glisse et s'écroule sur le gazon du court no 17, tordue de douleur. Elle appelle à l'aide à de multiples reprises si bien que son adversaire se dirige vers elle et appelle à son tour de l'aide avec un visage horrifié.

Le mari de Mattek-Sands a essayé de la consoler pendant que les secours arrivaient, alors que Cirstea, qui avait égalisé à une manche partout (4-6 7-6) a fondu en larmes. Sa partenaire de double, la Tchèque Lucie Safarova, avec laquelle elle a remporté cinq trophées majeurs, mais jamais Wimbledon, l'a rejointe en larmes, elle aussi.

"Il s'agit d'une blessure aiguë au genou et elle a été conduite directement à l'hôpital", a commenté la WTA sur Twitter.

ATS