Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Etats-Unis vont retirer environ 7000 des 81'000 militaires américains stationnés en Europe. Cette décision s'inscrit dans le cadre de leur nouvelle stratégie de défense et des mesures d'austérité qui frappent le budget du Pentagone.

Le Pentagone va retirer deux des quatre brigades de combat de l'armée de terre basées en Europe, soit environ 7000 hommes, a déclaré le secrétaire à la Défense Leon Panetta l'AFPS, l'agence de presse dépendante du Pentagone.

Elles seront remplacées par des unités tournantes qui maintiendront une forte présence militaire sur le continent, a-t-il assuré. Les unités qui tourneront sur le continent ne seront pas accompagnées par leurs familles, afin de réduire les coûts.

Nouvelle stratégie

Cette mesure s'inscrit dans le cadre de la nouvelle stratégie américaine de défense présentée le 5 janvier par le président Barack Obama. Elle prévoit que la priorité stratégique soit donnée à la région Asie-Pacifique et au Moyen Orient et que la présence militaire en Europe soit amenée à "évoluer".

Cette stratégie est, elle, le reflet de la cure d'austérité qui va frapper le Pentagone au cours des dix prochaines années. Il doit trouver 487 milliards de dollars d'économies.

Principalement en Allemagne

Quelque 81'000 militaires américains sont présents en Europe, selon des données du Pentagone arrêtés fin septembre 2011. Parmi eux se trouvent 41'000 soldats de l'US Army, principalement stationnés en Allemagne.

Trois brigades de combat sont basées en Allemagne et une en Italie. Mais après les attentats du 11 septembre 2001 nombre d'unités américaines, bien qu'officiellement stationnées en Europe, ont été déployées en Afghanistan et en Irak.

Avec 565'000 hommes actuellement, l'US Army doit déjà passer à 520'000 hommes d'active après 2014 et pourrait tomber sous la barre des 500'000, tandis que les Marines, actuellement au nombre de 202'000 hommes, doivent en perdre 15 à 20'000.

ATS