Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le taureau baptisé Biver, de la race Brown Swiss, est le plus demandé. Plus de 20'000 doses de sa semence ont été vendues.

swissgenetics

(sda-ats)

La Suisse bat des records sur le marché international dans l'exportation de semences bovines. Durant le dernier exercice, swissgenetics a exporté 560'000 doses de semence, soit 29% de plus que lors de l'exercice 2015/16.

Les éleveurs turcs sont de loin les plus intéressés par le sperme de taureaux suisse. Encore deuxième lors de l'exercice précédent, la Turquie passe en tête des pays où Swissgenetics exporte le plus, avec 120'000 doses.

Suivent la Roumanie, qui progresse de la 7e à la 2e place, la Pologne, l'Italie et l'Autriche. Dans un communiqué diffusé mercredi, Swissgenetics précise que les ventes ont aussi augmenté en Afrique, en Asie, en Amérique du nord, en Amérique latine et en Océanie.

Les races laitières indigènes Brown Swiss, dont le préféré Biver, Simmental et Swiss Fleckvieh sont les races les plus demandées. Elles sont suivies de près par Red Holstein et Holstein.

Grâce à l‘étroite collaboration avec les éleveurs fournisseurs de taureaux, la génétique suisse bénéficie d’un important capital confiance au niveau international, selon swissgenetics. Et la société de constater que sa stratégie de qualité en matière d’acquisition de jeunes taureaux et de production de doses de semence porte ses fruits.

Swissgenetics est une coopérative qui emploie plus de 360 collaborateurs et brasse un chiffre d'affaires annuel de près de 60 millions de francs. En Suisse, Swissgenetics fournit plus de 80% des semences; elle est en tête pour toutes les races sauf l'américaine Holstein.

ATS