Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Plus de la moitié de l'essor total des exportations a reposé en mai sur les produits chimiques et pharmaceutiques (photo symbolique).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Le commerce extérieur suisse s'est montré dynamique en mai. Corrigées des jours ouvrables, les exportations ont progressé sur un an de 7,5% à 18,7 milliards de francs. Les importations ont crû de 8,7% à 15,3 milliards. La pharma et la chimie ont dopé la croissance.

La balance commerciale boucle avec un imposant excédent de 3,4 milliards de francs. En comparaison avec le mois précédent, les exportations se sont accrues de 4,6%. En légère baisse depuis le début de l'année, la tendance est repartie vers le haut, a indiqué jeudi l'Administration fédérale des douanes (AFD) dans un communiqué.

Sur un mois et désaisonnalisées, les importations ont crû de 2,8%. "La tendance haussière depuis décembre 2016 s'est ainsi renforcée", précise l'AFD.

Au niveau des sorties, plus de la moitié de l'essor total de 1,3 milliard de francs a reposé sur les produits chimiques et pharmaceutiques. Ces derniers ont grimpé de 8,9%. L'horlogerie n'est pas en reste avec une progression de 9%.

La croissance des exportations a principalement été insufflée par l'Asie (+16%) et par l'Union européenne (+9%). Les livraisons vers la Chine ont même passé la barre de 1,1 milliard de francs.

ATS