Navigation

Les Finlandais de Lausanne battent à eux seuls Genève-Servette

Ce contenu a été publié le 26 septembre 2014 - 21:58
(Keystone-ATS)

Dans le premier derby lémanique comptant pour la 6e journée, le LHC a dominé Genève-Servette 5-1. Hytönen s'est signalé en inscrivant un coup du chapeau.

Ils étaient montrés du doigt, leurs statistiques mises en évidence pour argumenter sur les problèmes offensifs actuels d'un LHC battu à quatre reprises lors des cinq premiers matches de championnat. Ils, ce sont les étrangers lausannois et plus particulièrement le trio finlandais Hytönen-Pesonen-Louhivaara. Peut-être piqués au vif par cette entame en deçà des attentes, les trois compères de JYP ont finalement prouvé qu'ils avaient de la ressource en signant tout simplement les cinq buts vaudois.

Les Nordiques ont attaqué la partie avec envie, comme lors de leur dernier match. Mais cette fois, les importés de Heinz Ehlers ont réussi à marquer après sept minutes grâce, évidemment, à leur topscorer Hytönen qui a profité d'un rebond laissé par Bays. A la 24e, c'est Harri Pesonen qui a nettoyé la lucarne de l'ancien Lausannois d'un joli tir des poignets. Quatre minutes plus tard, Louhivaara y est allé de sa réussite en acceptant une passe inspirée de Miéville. 3-0 après 28 minutes pour les Lions et une équipe de Genève-Servette pataude. Mais les Grenat n'ont pas pour habitude de laisser filer les matches et à la 31e, ils ont réduit l'écart via Kast. Les quelques minutes qui ont suivi cette réduction du score auront été les seules où les hommes de Chris McSorley ont paru concernés par l'issue de cette partie.

Attendu pour son retour à Lausanne sous un autre maillot que celui frappé du lion, le gardien Christophe Bays a semblé nerveux, accordant notamment plusieurs rebonds dangereux. Pis pour l'ex-doublure de Cristobal Huet, il a dû céder sa place à la 47e à la suite d'un 4-1 évitable. La sortie prématurée de Bays a du coup permis à son jeune et talentueux remplaçant Gauthier Descloux d'effectuer ses premiers coups de patins en LNA.

Mardi, Genevois et Vaudois se retrouveront aux Vernets pour une revanche qui s'annonce musclée. On imagine en effet assez mal Chris McSorley accepter une deuxième fois un non-match de ses joueurs.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.